Les 8 étapes d’un processus de recrutement optimal qui génère des signatures

Qu’est ce qui persuade le candidat franchisé de choisir votre enseigne ?

Lorsque vous faites partie des activités susceptibles de l’intéresser, votre challenge est de persuader le candidat que vous êtes la meilleure option pour lui.

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, la plupart des candidats franchisés ne choisissent pas en fonction de la qualité intrinsèque du concept. En fait, non seulement ils sont souvent trop loin de la réalité concrète pour en juger réellement, mais ensuite, on peut toujours faire dire aux chiffres ce qu’on veut…

De même, peu de candidats fondent leur décision sur bilans du franchiseur, sinon, les jeunes réseaux n’auraient aucune chance. (Attention: Si les seuls chiffres qui existent sont mauvais, ce sera beaucoup plus difficile d’y arriver, dans certains cas, il urgent d’attendre pour le franchiseur …)

Le poids des facteurs de persuasion pour aider les franchiseus à trouver des franchisés

En revanche, votre capacité à convaincre le candidat dépend des signaux que vous lui enverrez tout au long de l’évaluation de votre enseigne. Votre processus de recrutement est donc un élément fondamental de cette étape.

La première question des franchiseurs est :

  • Faut-il avoir un processus de recrutement formalisé ou au contraire
  • Faut-il avancer avec chaque candidat selon ses besoins et demandes ?

Le process de recrutement formalisé : to be or not to be ?

De notre expérience, les erreurs que font les réseaux dans la construction de leur processus de recrutement tombent dans une des 3 catégories suivantes :

Les 3 catégories d’erreurs dans les processus de recrutements pour toruver des franchisés

  • Pas de process de recrutement vraiment formalisé
  • Un process de recrutement trop vendeur qui accepte « tous ceux qui peuvent payer »
  • Un process de recrutement trop « administratif » qui ne tient pas compte du fait que faire signer un contrat de franchise est avant tout un acte de vente.

De tous les 3, le plus dommageable pour l’enseigne est la situation du process de recrutement non formalisé et donc, en fait absent. Les conséquences de cette situation sont prévisibles pour le franchiseur :

La vente d’une franchise est un exercice délicat dans la mesure où il faut vendre, mais pas que…

En effet, il faut aussi sélectionner.

Tout l’art consiste à savoir construire le processus qui équilibre les deux parties et une équipe de développement qui sait gérer les priorités.

Voici donc les grandes étapes du process de recrutement optimal