Les 8 étapes d’un processus de recrutement optimal qui génère des signatures

Quel process de recrutement optimal ?

Il n’y a pas « UN » process de recrutement qui convienne à toutes les enseignes. L’enjeu de la décision est tel qu’il est indispensable de customiser le parcours du candidat pour votre  enseigne si vous souhaitez maximiser les chances de convertir vos candidats.

Toutefois, certaines grandes étapes dans le traitement de vos candidats reviennent assez fréquemment dans les process de recrutement qui font leurs preuves.

process_de_recrutement_simplifié_pour_recruter_des_franchisés_

  1. Préqualification 9 questions : Appel de préqualification du candidat autour des 9 questions clés
  2. Appel post DPC : Appel pour débriefer suite à l’envoi du Document de Présentation du Concept.
  3. Détail financier : augmenter l’intérêt du candidat en le rendant capable de vendre l’attractivité financière du concept à son conjoint ou à son banquier. La réussite de cette étape dépend de l’habileté dans la construction de votre dossier financier.
  4. Rendez-vous franchiseur : Rencontre physique. L’arme fatale, c’est à cette étape que le candidat repart en ayant pris sa décision… à condition que vous ayez correctement organisé cette journée.
  5. Appel post rdv franchiseur : Lorsqu’elle est bien faite, elle vous permet de renforcer l’intérêt et impulser l’accélération de la cadence pour la signature.
  6. Appel post DIP : objectif de cet appel téléphonique qui a lieu après l’envoi du DIP : traiter les dernières objections et confirmer la décision de signature.
  7. Stage découverte : elle se fait dans une unité pilote. L’objectif : consolider la décision réciproque de s’engager ensemble. Une préparation adéquate de l’équipe opérationnelle est indispensable car c’est elle qui porte l’estocade !
  8. Signature du contrat : Une simple formalité qui peut vite se voir reportée si elle n’est pas correctement préparée.

Une fois défini, c’est votre capacité à faire vivre ce processus qui lui donnera toute la puissance que vous en attendez.

Votre process de recrutement a –t-il ce puissant levier de conversion ?

Quel que soit la façon dont vous structurez votre process de recrutement, s’il est exécuté de façon très professionnelle, votre candidat n’aura pas confiance en votre enseigne.

Mettez-vous  à sa place : c’est probablement le seul contact direct qu’il a avec votre enseigne, au-delà des brochures publicitaires.

Si ce contact ne lui laisse pas une impression très qualitative, il lui est impossible d’avoir la confiance nécessaire pour faire un chèque du montant du droit d’entrée, et peut être même que vous ne lui donnerez pas suffisamment envie de porter votre enseigne, même si votre droit d’entrée est « zéro ».

Comment dégager une impression de professionnalisme tout au long de votre process de recrutement ?

Sur la page de garde du manuel opératoire de notre client Alto café, j’ai trouvé un adage court, mais très revélateur:

« retail is detail »

… Cet adage est également vrai pour votre process de recrutement. Plus vous êtes attentif au détail dans son exécution, plus vous dégagez une impression de sérieux, de suivi et donc de crédible.

Ainsi,

  • pour chacune des étapes, vous devez définir les actions à faire dans le détail
  • pour chaque tache, vous devez définir les issues possibles et formaliser les actions à faire.

Exemple de process de recrutement semi détaillé

process_de_recrutement_semi-detaillé_pour_trouver_des_franchisés

Exemple de détail de tache avec les issues possibles

Sur un appel téléphonique de premier contact, première tentative téléphonique, plusieurs issues sont possibles :

  • Vous tombez sur sa messagerie/boite vocale (B.V.)
  • Vous obtenez le candidat au téléphone et il est intéressé pour aller plus loin
  • Vous obtenez le candidat au téléphone et il N’est PAS intéressé pour aller plus loin
  • Vous obtenez le candidat au téléphone mais il n’est pas disponible pour échanger sur le projet immédiatement

Selon chacun des cas, vous devez définir les actions à faire comme dans l’exemple ci-dessous.

Exemple_de_process_automatisés_-_etape_appel_9Q

Vos candidats franchisés tomberont sur 2 cas de figures possibles:

  1. Si chacune des actions est exécutée pour chaque cas et notamment l’envoie de tous les emails de notification, le sérieux perçu de votre enseigne à travers votre processus de recrutement  est au maximum.
  2. A l’inverse, le franchiseur qui ne fait jamais aucune confirmation écrite, qui n’a pas de système structuré pour traiter ses taches de rappel, etc. en oublie au passage et ne rassure pas ses candidats. Pour ceux parmi les candidats qui irons jusqu’à la signature, le franchiseur ne peut avoir une stratégie de droit d’entrée “fort et non négociable” car il n’est pas qualifié comme suffisamment qualitatif.

Chez FranDev, certains de nos clients sont parmi ceux qui ont les droits d’entrée les plus élevés du marché, comparables aux enseignes les plus prestigieuses telles que Mc Donalds ou Quick. Pourtant, la notoriété de ces enseignes – qui démarrent en général – n’a rien de comparable.

Trouver des franchisés pour ces réseaux requiert donc les plus hautes exigences en termes de structuration et d’exécution du processus de recrutement, et voici la solution à cette exigence…

Voici comment maximiser votre niveau de professionnalisme pour persuader plus de candidats franchisés de vous rejoindre…

L’idée de suivre les candidats de façon professionnelle est alléchante. Dans la pratique, on est vite gavés par l’envoi de ces emails de notification dont les bénéfices ne sont pas directement palpables, même si la différence est perceptible en fin d’année sur les statistiques de signatures.

C’est la raison pour laquelle, nous avons développé FranContact, le logiciel de prospection pour le suivi des candidats prospects franchisés. Ce logiciel qui peut être utilisé par tous les franchiseurs permet d’automatiser l’ensemble des taches qui doivent être réalisés à l’issue de chaque étapes. Voici comment !